L'animal le plus dangereux du monde !


Le festival Reflets est un festival de cinéma dont la programmation est élaborée autour de des thématiques lesbiennes, gay, bi et trans, hors de toute caricature ou cliché, pour évoquer les différences, les normes, la laïcité, le pouvoir et la démocratie, l’immigration, le sida, les identités et les genres, mais aussi l’amour, les désirs, la tendresse.

Invitée par ce festival à investir la salle d'exposition du cinéma Les Variétés, où se déroulera la 7è édition de la manifestation du 23 au 27 avril 2008, l'association Vidéochroniques a choisi de présenter un ensemble de vidéos réalisées par l'artiste sud-africain Steven Cohen. Ces œuvres, accessibles librement, seront diffusées en continu pendant la durée et les horaires d'ouverture du festival, à compter de son inauguration le 23 avril à 19h. Le Festival Reflets est organisé par l'association MPPM (Moving Project / Projets en Mouvement).

Steven Cohen, l'animal le plus dangeureux du monde !

du 23 au 27 avril 2008
cinéma Les Variétés
La Canebière, 37 rue Vincent Scotto, 13001 Marseille




Accompagnant le curriculum vitæ de Steven Cohen tel qu'il est disponible sur son site personnel, la photographie intitulée The Artist as Miss Margate, qui le montre travesti en fillette à l'âge de six ans, situe bien les fondements autobiographiques de son projet. Le geste que l'image documente en constitue le point de départ et fait figure de manifeste.

Steven Cohen est un artiste blanc, gay, juif et sud-africain. Son œuvre essentiellement performative, qu'il déploie dans des espaces dédiés (galeries d'art, musées...) comme dans l'espace public (centre commerciaux, terrasses de cafés...), renvoie autant à la sculpture qu'à la danse contemporaine. Les figures dont il s'inspire (travesti, queer, drag queen…) et qu'il subvertit au passage sont les moyens d'aborder des questions esthétiques mais également identitaires, politiques ou écologiques. Il interroge en effet, sans la moindre complaisance mais non sans humour, les notions de différence et de contradiction, et ce qu'elles supposent de domination, d'exploitation, de violence ou de discrimination (raciale, sociale, sexuelle...). (EM)


Pour en savoir plus :

Lire ou télécharger le dossier de presse de Vidéochroniques en pdf
Lire ou télécharger le dossier de presse du Festival Reflets en pdf
Consulter le site du Festival Reflets
Consulter le site de Steven Cohen
Écouter ou télécharger l'entretien donné par Michèle Philibert,
co-directrice du Festival Reflets, sur l'antenne de Radio Grenouille
pour présenter la manifestation (mp3 - 16,8 Mo - 18')




Contenu du programme :

Living Art 1998, Afrique du Sud, 24'
Crawling... Flying 1999, Afrique du Sud, 37'45
Chandelier 2002, Afrique du Sud, 13'32

Pour plus de détails concernant les œuvres, cf. le dossier de presse.


AVERTISSEMENT : CERTAINES SCÈNES CONTENUES DANS LES VIDÉOS DE STEVEN COHEN, SUSCEPTIBLES DE HEURTER LA SENSIBILITÉ DES PLUS JEUNES, SONT RÉSERVÉES À UN PUBLIC AVERTI.

Les vidéos de Steven Cohen sont distribuées en France par Heure Exquise! Distribution (Lille). Les titres présentés dans le cadre du festival Reflets sont disponibles au sein du centre de documentation de Vidéochroniques et peuvent être visionnées dans nos locaux, sur rendez-vous.

Cinéma(s) de Palestine

Aflam est une association marseillaise qui se consacre à la diffusion de la culture arabe à travers l'image et le cinéma. Elle organise notamment une manifestation annuelle dont chaque édition est dédiée à un territoire spécifique. Après la Tunisie, la Syrie et le Maroc, c'est la Palestine qui est à l'honneur cette année.

Vidéochroniques a souhaité s'associer à cet événement en s'appuyant sur son programme de résidences de création (accueil de l'artiste Wafaa Yasin, du 13 mai au 9 juin 2008). La programmation de la manifestation «Cinéma(s) de Palestine», qui implique également plusieurs autres associations (Les Instants Vidéo, Camayeux, le Mur du Son, Libraires du Sud), sera présentée du 22 avril au 3 juin 2008 dans divers lieux à Marseille (Bibliothèque de l'Alcazar, cinéma Les Variétés, Cité de la Musique, Théâtre Toursky, Médiathèque Saint-André, CRDP/Rendez-Vous des Quais).

Le lancement public de «Cinéma(s) de Palestine» est prévu le mardi 22 avril à 18h, à l'auditorium de la Bibliothèque de l'Alcazar (58 cours Belsunce, 13001 Marseille). Il donnera lieu à la projection du film d'Edward Saïd, En quête de Palestine, suivie d'un débat animé par Bernard Botiveau, chercheur au CNRS.


Pour en savoir plus :

Lire ou télécharger le détail de la programmation en pdf
Consulter le site de l'association Aflam et de la manifestation