Expositions d'Hildegarde Laszak et de Frédéric Vaësen, du 5 au 9 mai 2010


REGARDEZ MAIS NE RÉPÉTEZ RIEN, exposition d'HILDEGARDE LASZAK (dessins, mots/textes)
EROS MACHINE, exposition de FRÉDÉRIC VAËSEN (photographies, vidéo)

Une double exposition présentée au cinéma LES VARIÉTÉS, en partenariat avec la 8è édition de REFLETS, festival des films d'aujourd'hui pour penser demain (thématiques lesbiennes, gays, bi et trans).

VERNISSAGE le jeudi 6 mai à 19h30
EXPOSITION du 5 au 9 mai 2010
OUVERTURE pendant les horaires du festival

Née en 1984 et récemment diplômée de l'École Supérieure d'Art de TPM (Toulon), HILDEGARDE LASZAK dessine. Elle dessine même à foison, mobilise toutes sortes de papiers, toutes sortes de formats et toutes sortes d'énergies. Tant et si bien qu'il lui faut souvent nommer ses installations au moyen d'un seul intitulé générique, à défaut de pouvoir répertorier individuellement les éléments qui les composent...

FRÉDÉRIC VAËSEN a fait le choix de réunir ici tout ou partie de trois corpus qui ont pour point commun leur relation univoque à l'érotisme : EROS MACHINE, ROSE/BLEU et LE PHÉNOMÈNE... Né en 1966, il vit et travaille à Paris, et enseigne à l'École Supérieure d'Art de Cambrai.

Pour en savoir plus :

• Site Internet de Frédéric Vaësen
• Notices relatives aux œuvres : Hildegarde Laszak, Frédéric Vaësen
• Extrait du catalogue du festival Reflets

Galeries photo :

Hildegarde Laszak
Frédéric Vaësen
• Vues de l'exposition

L'artiste Lydie Jean-Dit-Pannel défie les collectionneurs, Marsactu.fr, le 5 mai 2010


Pour consulter l'entretien sommaire de LYDIE JEAN-DIT-PANNEL publié sur le site MARSACTU.FR le 5 mai 2010, au sujet de l'exposition ALIVE., cliquez sur l'image ci-dessous :

« ALIVE. » Exposition de Lydie Jean-Dit-Pannel


VERNISSAGE le mardi 4 mai à partir de 15 heures
EXPOSITION du 5 mai au 3 juillet 2010
OUVERTURE du mardi au samedi de 14 à 18 heures
Entrée libre / Accueil de groupes sur rdv

Rien ne peut arrêter Lydie Jean-Dit-Pannel si ce n’est une immense aiguille qui la fige comme pièce de collection, aux côtés des milliers de choses qui constituent son oeuvre. Et cette démarche qui consiste à rassembler l’intime, le secret, l’exotique et l’ailleurs, confère une dimension inépuisable, ‘increvable’ à cette artiste, chez qui tout prend forme sous le signe du renouvellement.
Extrait d'un texte de Stephen Sarrazin, Tokyo, novembre 2008

Depuis ces six dernières années, le projet de l'artiste est en effet caractérisé par une nouvelle singularité. Après la vidéo, son médium de prédilection, Lydie Jean-Dit-Pannel pousse plus loin la question de l’image par le biais du tatouage : une autre façon de faire de l’image en mouvement. LJDP se fait tatouer lors de chacun de ses voyages un papillon monarque. Son corps petit à petit s’anime du bruissement des ailes de l'un des plus remarquables papillons migrateurs de notre planète. Dans le cadre de l’exposition « ALIVE. » à Vidéochroniques, du 4 mai au 3 juillet 2010, les pièces réalisées du Québec au Mexique, sur la question de la migration, du cycle de vie et de la transformation, composent un ensemble ainsi réuni pour la première fois.

Lydie Jean-Dit-Pannel est née en 1968. Elle vit et travaille à Dijon, où elle enseigne à l'École Nationale Supérieure d'Art.

Pour en savoir plus :

www.myspace.com/panlogon
télécharger le dossier de presse
Voir la newsletter complète