Exposition de Jérémy Laffon pour Supervues 2011, les 16, 17 et 18 décembre, Vaison-la-Romaine


Dans le cadre de la manifestation Supervues 2011, pour sa deuxième participation Vidéochroniques invite Jérémy Laffon à investir l’une des chambre de l’hôtel Burrhus (après Ian Simms en 2010). Ce choix s’inscrit dans le cadre d’une large collaboration de l’association avec cet artiste qui devrait se déployer tout au long de la saison 2011-2012. Celle-ci prendra par ailleurs les formes d’une résidence de création prévue en septembre-octobre 2011 et d’une exposition personnelle prévue à Vidéochroniques entre les mois de mai et juillet 2012..

VERNISSAGE le vendredi 16 décembre 2011 de 19h à 21h
EXPOSITION le samedi 17 de 11h à 21h et le dimanche 18 de 11h à 19h
LIEU Hôtel Burrhus, 1 place Montfort, 84110 Vaison-la-Romaine

Jérémy Laffon est né en 1978 à Limoges, il vit et travaille à Marseille. Représenté par la Galerie Isabelle Gounod (Paris), il est résident des ateliers d’artistes de la ville de Marseille depuis 2010.

Durant trois jours, le Burrhus (Vaison-la-Romaine, 84) sera fermé en tant qu'hôtel, inutile donc de chercher à réserver une chambre. Pourtant il affichera complet, et ses hôtes seront cette fois les galeries, les artistes et associations qui auront relevé le défi de présenter leur travail dans un contexte propre à dévoiler la complexité des rapports qui lient la création aux espaces quotidiens, à la chambre en l'occurrence.
 L'hôtel prendra des allures de mini foire d'art contemporain, où le public sera ainsi invité à visiter
 35 mini expositions. Une trentaine de façons d'exprimer une vision de la création dans un espace donné, avec les contraintes qui sont celles d'un lieu habité, même à titre provisoire et ̩éphémère...

Pour en savoir plus :

Jérémy Laffon sur Documents d'artistes
Jérémy Laffon sur 22-Plaisir
Site de la manifestation Supervues

Résidence de Jérémy Laffon, du 19 septembre au 21 octobre 2011


Jérémy Laffon développe une œuvre protéiforme. Il jongle avec le cocasse et les matières de l’éphémère. Tour à tour performeur, peintre, vidéaste, sculpteur, dessinateur, il s’évertue à manier la matière dans un mouvement poétique burlesque.

De mars à juin 2011, l’artiste a effectué une résidence au Lycée militaire d’Aix-en-Provence coordonnée par le FRAC de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au cours de cette dernière, il a réalisé avec les lycéens, une construction complexe à partir de tablettes de chewing-gum, un matériau qu’il affectionne particulièrement depuis quelques années, et dont il fait désormais un usage régulier.

Cette structure a également donné lieu au tournage de séquences réalisées au moyen de deux caméras, qui ont permis de filmer à la surface et à l’intérieur de la sculpture, normalement peu accessible. Ces enregistrements, qui évoquent l’imagerie technique, notamment médicale, constituent la matière première d'une vidéo intitulée "Fiction" et du travail de montage effectué dans le cadre de la résidence consacrée par Vidéochroniques à l’artiste.